fbpx

Cette question peut paraître évidente… mais à y réfléchir quelques instants, on se rend rapidement compte qu’un cigare, ça se savoure. Il ne s’agit pas simplement de l’allumer. Cela va plus loin. En effet, tout un univers gravite autour de ce rituel.

Pour vous offrir un moment de détente optimal, découvrez tout d’abord quel cigare choisir. À chaque occasion, son modèle ! De plus, comme pour un bon vin, apprenez à le marier à vos boissons.

Ça y est, tout est en place dans le but de découvrir les arômes de chaque bouffée. Afin d’aller plus loin dans la découverte du monde du cigare, observez comment l’allumer et le fumer, pour en extraire le maximum de plaisir.


1 / Sélectionner son cigare : en fonction du moment (café, digestif, entre amis …)

Le choix du cigare va dépendre de l’occasion durant laquelle, il va être dégusté. En effet, à chaque événement, son modèle. Comme énoncé dans l’article “Acheter des cigares”, l’ensemble des modules possèdent des propriétés propres.

Avant tout, il est nécessaire de connaître ses goûts et préférences. En effet, les saveurs d’un cigare peuvent varier selon les éléments suivants :
– La puissance : Ce critère correspond au taux de nicotine présent dans le cigare. Plus la quantité sera élevée, plus le cigare aura un goût prononcé. Le type de module va également influencer sur ce ressenti. Si celui-ci est large, la densité de tabac sera moins importante, tout comme la fusée qui s’en dégagera.
– La provenance du tabac : Encore une question de goût ! De nombreux pays se disputent le podium et souhaitent devenir “le meilleur producteur” de cigares au monde. Depuis plusieurs années, nous sommes forcés de constater que Cuba est maître dans ce domaine. Complexes et raffinés, voici les caractéristiques premières de leurs produits. Pour les envies de légèreté et de douceur, orientez-vous vers des cigares confectionnés en République Dominicaine. Et si vous souhaitez de notes d’épices, tournez-nous vers le Nicaragua et l’Honduras.

Un dernier critère “objectif” va entrer dans la sélection de votre cigare : celui du temps de dégustation ! En plus de faire varier la densité de tabac présent dans la tripe, le type de module va également avoir un impact sur sa durée de vie. Découvrez les grandes familles de cigares et en combien de temps, vous pourrez les déguster :

  • Panetela : 15 minutes
  • Corona : 30 minutes
  • Robusto / Piramides : 45 minutes
  • Belicoso : 1 heure
  • Churchill : 1 heure à 1 heure 30

Grâce à ces estimations, vous pourrez acheter le cigare qui correspond au mieux à l’événement ! Si par exemple, vous prévoyez un long repas entre ami.e.s, un cigare Robusto est très intéressant. Le Panetela, sera quant à lui, trop expéditif. Il trouvera par contre sa place après une pause déjeuner entre collègues par exemple.

De plus, lors de mariage ou fêtes importantes, fumer un Churchill entre ami.e.s créée un climat convivial et détendu. Cela ajoute une petite touche (de fumée ?) et permet de partager un moment unique entre proches. Pensez à en prévoir plusieurs afin de les offrir autour de vous !

cigare

2 / Avec quoi fumer un cigare ? (café, digestif, thé …)

Il n’y a pas de moment précis pour déguster un cigare. Cela peut se faire avant de déjeuner, après manger, l’après-midi, pendant l’apéro… Il a cet avantage de trouver sa place partout et tout le temps ! Afin d’apporter un petit plus lors de votre moment de plaisir, vous pouvez prendre une boisson en parallèle, qu’elle soit ou non, alcoolisée. Voici quelques exemples de breuvages pour rendre votre dégustation encore plus savoureuse :

Fumer un cigare avec une boisson chaude :

Le thé sera un accompagnement parfait. Son goût est assez neutre, afin d’éviter d’alterner les saveurs du tabac. Evitez cependant les arômes trop prononcés comme les thé fruités et citronnés. Le café est également le bienvenu ! Veillez à homogénéiser l’intensité du café avec celui du cigare. Par exemple, si vous optez pour un tabac doux, faites de même concernant votre café afin de ne pas perturber vos papilles. Il est intéressant d’observer que ces boissons sont souvent servies en fin de repas, tout comme la dégustation d’un cigare. Duo parfait pour se détendre.

Fumer un cigare avec une boisson fraîche :

L’eau est neutre donc idéale. En fonction de votre envie, désaltérez-vous avec l’eau plate ou gazeuse pour vous rafraîchir la bouche. Cela permettra aussi, de ressentir davantage de saveurs à chaque bouffée.

Fumer un cigare avec un digestif :

Tout comme pour le café, il faut harmoniser la puissance de la bière avec celle du cigare. Les amateurs vont souvent l’accompagner d’une mousse brune ou ambrée, plus riche en saveurs. Le sucre présent dans les vins, peuvent venir contrebalancer et adoucir l’amertume de certains cigares. Il est intéressant de choisir un vin naturel et assez doux en règle générale. Dans les digestifs, les eaux-de-vie sont d’excellents compléments lors de la dégustation d’un cigare en fin de repas. Quant au whisky… Oui mais sans glaçons s’il vous plaît. La fraîcheur ne laissera pas s’exprimer toutes les saveurs. Préférez un bon whisky pur et même un bourbon, et dégustez lentement ce parfait mariage.

3 / Comment allumer son cigare ?

Avant de songer à allumer son cigare, celui-ci doit être coupé. La grande majorité ne le sont pas, afin qu’il ne se défasse pas. De plus, chaque fumeur peut avoir une préférence de coupe. Pour couper son cigare, il est nécessaire de posséder un coupe-cigare (ou guillotine) affûté, afin de ne pas abîmer la tête. Pour repérer facilement quel bout sectionné, observez le côté sur laquelle la bague se trouve. La partie à couper est celle où commence (ou se termine) l’arrondi. Elle se situe en général à 2/3 mm de l’extrémité du cigare. Par la suite, effectuez une coupe franche et précise.

Une fois coupé, il est temps de procéder à son allumage. Munissez-vous d’un accessoire qui produit des flammes inodores afin de ne pas altérer la saveur de ce que vous allez fumer. Les allumettes sont vivement recommandées, et apportent une touche d’élégance à votre geste. Durant toute la partie l’allumage, veillez à la maintenir à 45°.

Dans un 1er temps, il est nécessaire de chauffer votre cigare. Cette étape est incontournable afin de bien sécher les feuilles de tabac et par la suite, profiter d’une combustion parfaite. Approchez la flamme du pied du cigare, sans le toucher. L’intérêt est de réchauffer et non de brûler. Pour obtenir une température identique, faites tourner le cigare entre vos doigts. Le tabac sera bien sec quand vous verrez le pied prendre une teinte rouge et incandescente. Une légère fumée apparaîtra alors.

Amenez ensuite le cigare à votre bouche, et inspirez doucement, tout en le maintenant proche de la source de chaleur. Les bouffées vont permettre d’attiser la flamme vers le pied. Pour accélérer et homogénéiser l’allumage, vous pouvez souffler doucement dessus.

Votre cigare est fin prêt à être savouré. Découvrez comment le fumer pour un instant de détente parfait !

cave à cigares

4 / Comment fumer son cigare ?

Contrairement à la cigarette, les amateurs de cigares n’aspirent pas la fumée. En effet, on peut parler de “crapotage”. Pour cela, portez-le délicatement à vos lèvres afin de ne pas mettre de la salive sur la tête. Tirez de petites et courtes bouffées et savourez pleinement votre cigare. Pour encore plus de saveurs, gardez quelques instants la fumée en bouche avant de l’expirer. Vous pouvez espacer vos inspirations à 2 voire 3 par minute afin de ralentir votre rythme cardiaque et vous détendre davantage. À cette fréquence, le cigare ne s’éteindra pas. De plus, vous pouvez le poser quelques minutes, vaquez à vos occupations puis l’allumer de nouveau.

Concernant la cendre, il n’est pas nécessaire de tapoter le cigare contre le cendrier. Tout comme son allumage, cela se fait en douceur et naturellement. Après quelques bouffées, de la cendre va commencer à s’accumuler à bout du pied. Afin de l’éliminer, tapotez-la sur le coin du cendrier. Vous pouvez également faire tourner le module contre la paroi, elle chutera d’elle-même.

Généralement, le cigare n’est fumé qu’aux deux premiers tiers. Une fois arrivé à ce stade, déposez-le simplement dans votre cendrier et laissez-le s’éteindre. À l’inverse d’une cigarette classique, le cigare n’a pas besoin d’être écrasé.

5 / Les règles d’or pour fumer un cigare en 5 étapes

(La sélection de la boisson, la découpe, l’allumage, la première bouffée, la cendre …)
Faites de votre dégustation de cigare, une vraie cérémonie et appréciez chaque instant. Tout commence avec le choix de la boisson. En fonction de vos goûts et surtout, de vos envies. Gardez en tête qu’elle doit venir compléter les saveurs, pas les altérer.

Découpez votre cigare d’un geste franc et net. Si vous n’êtes pas sûr.e de vous, rappelez-vous qu’il vaut mieux couper trop peu, que trop… tout court. Pour l’allumage, votre allumette doit seulement chauffer le pied du cigare, sans le toucher. Cela peut prendre un peu de temps mais cette étape fait partie du jeu. Quant à la première bouffée, savourez-la. Gardez la fumée quelques instants pour ressentir tous les arômes qui s’en dégage.

Déposez au fur et à mesure la cendre créée dans votre cendrier. Nul besoin de taper le cigare, elle tombera délicatement.

Photos du festival Procigar 2019 

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Article non noté)
Loading...
Plus d'articles