fbpx

La crise sanitaire a bouleversé le quotidien de millions d’Européens, mais aussi leur manière de se déplacer. Alors que les frontières sont à nouveau ouvertes, il n’est pas possible de voyager librement d’un pays à l’autre. Découvrez la réglementation en cours et les démarches à suivre si vous devez effectuer un déplacement professionnel dans 7 destinations frontalières.


Covid 19 et voyage d’affaires : Quelles sont les conditions d’entrée vers les grandes villes européennes ?

VOYAGE EN ANGLETERRE ET LONDRES

Dans les 48 heures précédant votre départ pour l’Angleterre, remplissez sur le site du gouvernement britannique le formulaire d’entrée dans le pays. Pensez également à l’imprimer ou à en garder une copie sur votre téléphone. Il est obligatoire pour entrer dans le pays et nécessaire, quel que soit le mode de transport utilisé (avion, ferry, Eurostar). A votre arrivée dans le pays, il n’est pas nécessaire de faire un test de dépistage. Toutefois, vous devrez respecter un auto-confinement de 14 jours dans le lieu de votre choix (indiqué sur le formulaire). L’offre de transports en commun étant réduite, privilégiez d’autres alternatives pour vous déplacer.

VOYAGE EN ESPAGNE : MADRID ET BARCELONE

Les déplacements professionnels en Espagne sont autorisés mais le protocole change en fonction de la destination. Barcelone se trouve dans une zone fortement touchée. A l’heure actuelle, il est recommandé par les autorités de reporter son voyage vers la Catalogne. Quant à Madrid, il est encore possible de s’y rendre. Si vous prenez l’avion, pensez à compléter un Formulaire de Contrôle Sanitaire (FCS) disponible à l’adresse suivante.

VOYAGE EN ALLEMAGNE BERLIN & MUNICH

La majorité des régions de France étant classées « zone à risques », quelques mesures sont à prendre avant de faire un déplacement professionnel en Allemagne. Quel que soit votre mode de transport (train, avion, bateau), vous devez compléter une fiche de débarquement disponible à cette adresse. Une fois arrivé dans le pays, vous devrez signaler votre lieu de séjour aux autorités sanitaires et réaliser un test de dépistage sous 72 heures avec placement en quarantaine dans l’attente des résultats. Vous pouvez cependant présenter un test négatif réalisé moins de 48 heures avant votre arrivée à condition qu’il soit rédigé en anglais ou en allemand.

VOYAGE D’AFFAIRES AU PORTUGAL LISBONNE ET PORTO

Se rendre au Portugal dans le contexte actuel reste assez simple, que ce soit par avion, par bateau ou en voiture. Une fois arrivés, les voyageurs ne sont pas obligés de faire un test de dépistage du Covid 19 ou de respecter une quarantaine. Néanmoins, quelques consignes sont à respecter si vous choisissez de prendre l’avion. Lors de votre enregistrement ou au cours du vol, il vous faudra remplir un formulaire destiné aux autorités de santé. Enfin, à votre arrivée à l’aéroport, vous devrez passer devant une caméra thermique afin de prendre votre température.

VOYAGE EN SUISSE BERNE ET ZURICH

Selon la durée de votre voyage d’affaires, les conditions d’entrées sur le territoire suisse varient. Si votre séjour dure plus d’une journée, vous devez prévenir les autorités cantonales dans les 48 heures suivant votre arrivée. De plus, si vous arrivez de l’une des régions suivantes (Centre-Val de Loire, Corse, Hauts-de-France, Ile-de-France, Normandie, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie, Pays de la Loire, et Provence-Alpes-Côte d’Azur et Outre-Mer), une quarantaine de 10 jours vous sera imposée. Toutefois, ces mesures ne concernent pas les voyageurs venant des régions suivantes ( Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Grand-Est, Bretagne) et ceux restant moins de 24 heures dans le pays.

VOYAGE D’AFFAIRES EN ITALIE ROME ET MILAN

Avant de vous rendre en Italie, vous devez remplir le formulaire disponible à l’adresse suivante. Si votre voyage d’affaires ne dépasse pas 5 jours, vous pouvez bénéficier d’un régime particulier et ne pas devoir réaliser de test PCR. Cependant, vous ne devez avoir aucun symptôme lié au Covid 19 pour en bénéficier. Il faudra également confirmer que vous n’êtes pas allés dans certains pays d’Europe de l’Est et d’Amérique latine dans les 14 jours précédant votre arrivée en Italie. Dans le cadre d’un voyage plus long, il faudra présenter un test de dépistage négatif réalisé moins de 72 heures avant votre arrivée ou le faire sur place si vous avez transité par une région en zone rouge (Auvergne-Rhône-Alpes, Corse, Hauts de France, Ile de France, Nouvelle Aquitaine, Occitanie, Provence-Alpes-Côte d’Azur).

DROITS D’ENTREE A BRUXELLES

Si votre voyage d’affaires en Belgique dure moins de 48 heures et que vous voyagez en voiture ou en train, aucune restriction n’est à signaler. Cependant, si vous prenez l’avion ou le bateau, vous devrez impérativement compléter le formulaire disponible à l’adresse suivante. Il permettra aux autorités de vous contacter si vous avez fréquenté un patient affecté par le virus. Dans le cadre d’un voyage plus long, les déplacements professionnels étant considérés comme des fonctions essentielles, ils ne sont pas soumis aux règles de quatorzaine et au dépistage obligatoire. Toutefois, pensez à présenter une preuve ou un motif valable en cas de contrôle.

En cas de doute ou si vous avez des questions, n’hésitez pas à contacter les agences de voyage où les billets ont été réservés. Elles peuvent fournir des informations complémentaires concernant l’état de la crise sanitaire dans le pays visité et les gestes à adopter.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Article non noté)
Loading...
Plus d'articles