Le bleisure est un terme plutôt récent pour désigner le fait de partager la vie privée avec le travail. Le « b » fait référence au « business », et « leisure » signifie « loisirs ». Ainsi, cela désigne la tendance à combiner le voyage professionnel et le tourisme privé. Les voyageurs en déplacement professionnel sont de plus en plus nombreux à faire venir un ami ou un membre de leur famille avec eux. La tendance se veut de plus en plus présente dans le monde du travail actuel, à savoir très dynamique, certains parlant même d’une génération « bleisure », car en effet, le travail s’invite beaucoup dans la vie privée, et vice-versa, chaque pan de vie empiétant sur l’autre. Il y a deux façons de faire du bleisure. Certains font venir un conjoint ou leurs enfants lors de déplacements professionnels. D’autres profitent de prendre quelques jours supplémentaires une fois sur place, même seuls, s’autorisant quelques jours de repos pour profiter un peu de la destination avant de prendre le trajet retour. Les technologies mobiles permettent davantage de souplesse. Aussi, si une réunion de fin de voyage professionnel s’impose, celle-ci pourra aisément s’effectuer en conférence virtuelle via une tablette ou un smartphone. Le site Booking.com avait par ailleurs révélé un sondage selon lequel 75% des voyageurs professionnels interrogés, affirmaient prolonger volontiers leur séjour afin de profiter des atouts de la destination d’affaires pour faire du tourisme.

Un autre avantage du bleisure est de limiter les effets du stress relatif aux déplacements, qui peuvent être parfois fréquents pour certains employés. Ainsi, en cassant la frontière entre le privé et le professionnel, cela contribue à atténuer la pression.

Quelle tendance à venir pour le bleisure?

Surtout pratiqué par les « millenials » (les personnes nées entre 1980 et 2000), le bleisure est une tendance en pleine expansion certes, mais dont on parle encore peu. Parfois par crainte d’être mal vu, du fait de passer pour un touriste au travail, par crainte que cela ne fasse pas très sérieux. Malgré des sondages très encourageants, cela reste encore un sujet peu abordé. Sur le site National Car Rental, on parle pourtant de 90 % de voyageurs d’affaires nés entre 1990 et 2000 qui auraient affirmé avoir profité d’un peu de temps pour le côté personnel lors d’un voyage d’affaires. Certains profitent de ce temps supplémentaire passé sur place pour faire du shopping, d’autres programment des visites, et d’autres encore choisissent les restaurants pour flâner.

Pour 2019, la tendance ne va pas freiner. C’est du moins ce que montrent les différents sondages réalisés sur les sites de voyage comme Booking.com.

Les destinations les plus touchées par le bleisure sont:

Les destinations où faire du Bleisure : New-York, qui arrive en tête largement avec 59 %, suivie de près par Londres à 43% et Madrid à 28%. Ces grandes villes sont adéquates pour les adeptes du bleisure du fait que la concentration de centre d’affaires y est très forte, tout en offrant un cadre de découverte exceptionnel.

Les activités qui sont les plus plébiscités par les voyageurs d’affaires :

En tout premier vient la gastronomie à 50% pour sa simplicité d’accès, puis les principaux services et activités que proposent l’hôtel à 20%,  s’en vient à  tous les grands monuments et grandes activités culturelles à 20% et pour finir l’activité shopping qui touche aussi bien les hommes que les femmes à hauteur de 10%.

L’accessibilité au voyage :

Les voyageurs d’affaires optimisent de plus en plus leurs voyages au travers d’applications mobiles pour organiser, s’informer, et surtout réserver le plus rapidement possible dans leur zone de déplacement des activités qu’ils souhaitent découvrir. Les applications de rencontre sont aussi en pleine expansion sur ce coeur de voyageur.

Les accessoires au voyage :

Les marques comprennent bien ce nouveau mode de voyage et développent de nouveaux services et produits afin de correspondre aux attentes des voyageurs d’affaires. On constate tant sur l’offre d’un transporteur que d’un hébergeur qu’ils profitent de ce nouveau mode de consommation du voyage pour mieux vendre leurs services. Point important, les fabricants de valises et d’accessoires développent eux aussi de nouvelles gammes de produits pour répondre à ses besoins comme par exemple la valise XTEND.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Article non noté)
Loading...
Plus d'articles