Le combat entre l’application mobile et le guide touristique papier aura-t-il lieu ?

Imaginez-vous : lors d’un déplacement professionnel, vous sortez d’une réunion vers 16h, vous avez un dîner en fin de journée et entre les deux, quelques heures de libre… Vous êtes dans une ville inconnue et très curieux de la découvrir. Si vous êtes quelqu’un de très organisé, vous avez sur vous un de ces sublimes guides de voyage qu’on adore feuilleter (chez soi ! ) vous avez établi un parcours avec les principales attractions de la cité et vous êtes déjà en route pour profiter pleinement de ce temps de bleisure. Vous ne faites pas ça systématiquement ?! Pas de panique, l’application franco-canadienne Soul City semble là pour vous !

Soul City, c’est la promesse d’une géolocalisation et la proposition de différents parcours. Parcours proposés selon votre humeur et surtout, selon le temps dont vous disposez – 2h ; 4h ; 6h -. Une aubaine ! Plus de guides de voyage, souvent trop lourds à transporter, plus besoin d’anticipation et surtout, la possibilité de changer d’avis selon son humeur ! En sortant de cette fameuse réunion, vous vous sentez « romantique » (vraiment ?!), « un touriste typique », « intello sans prise de tête » ? A vous de le dire ! Il ne vous reste plus ensuite qu’à choisir le temps dont vous disposez et à vous laisser guider !

Alors là ça y est je le sais, vous êtes sur le point d’arrêter de lire cet article et de foncer télécharger cette “merveilleuse” application, attendez, STOP ! Oui parce que voilà, tout ce que je viens de vous dire fait rêver, c’est une belle promesse de ne plus jamais perdre une heure, de découvrir toujours plus et de profiter au maximum de vos déplacements professionnels. Il y a malheureusement un hic… L’application est pour l’instant encore dans un état embryonnaire… Seules les villes de Montréal, Strasbourg et Paris sont aujourd’hui proposées, San Francisco est en cours de préparation à l’heure où cet article est rédigé. Les parcours proposés manquent selon moi de détails et restent superficiels. Certes, vous avez la tête entre deux réunions, vous avez peu de temps devant vous mais cela ne signifie pas que vous ne voulez pas un réel contenu ! Anecdotes, informations sérieuses, détails avec dates et vocabulaire précis, c’est ce qu’on espère pour découvrir vraiment une ville.

De nombreuses maisons d’éditions proposent aujourd’hui des guides de voyages de petits formats avec parcours thématiques, appuyés de photos et d’explications. Pour ma part, je suis assez fan des guides Voir de chez Hachette. Si vous souhaitez alléger un peu votre sac, les guides Cartovilles de Gallimard sont parfaits pour le bleisure. Complétez le tout avec le Top 10 des incontournables de la destination de l’application Trip Advisor et vous serez sûrs de ne rien manquer. L’application Soul City n’a alors rien inventé, si ce n’est de digitaliser des concepts déjà existants. Cela pourra certainement plaire aux voyageurs d’affaires les plus geeks, mais pour ceux qui ont “le voyage dans le sang”, le guide papier a encore de beaux jours devant lui !

Et si les deux créatrices de Soul City entraient en contact avec ces maisons d’édition afin d’enrichir leur offre et d’aller au bout de cette si belle idée ? Une application prometteuse à surveiller mais pas encore à suivre aveuglément.

PS : Vous l’aurez compris, c’est article est un prétexte pour vous montrer ma superbe collection de guides de voyage 🙂 !