La fin du calvaire des bagages !

Combien de fois je me suis retrouvé à filer à l’aéroport dès la fin de mes RDV car je ne me voyais pas déambuler dans la ville avec ma (mes) valise(s). Je ne parle de mes vacances ou volontairement en fin de séjour, je réserve constamment un vol en fin de matinée ou début d’après-midi en raison des bagages qui gâchent littéralement le dernier jour des vacances ! Mais ça, c’était avant !

De retour sur le blog après quelques semaines d’absence… Mais c’est aussi cela l’avantage du collaboratif, le « rideau » n’est jamais fermé !

La « todo list » de Bleisure.fr comportait depuis longtemps le test des nouveaux services de consignes à bagages qui fleurissent dans les différentes villes du monde. La promesse est énorme : vous libérer du poids de vos bagages lorsque vous êtes en déplacement ou en vacances. Ces services ciblent deux jours précis : le premier et le dernier dans une ville. Tous les voyageurs se sont sentis bridés au moins une fois dans leur programme du fait de leur bagage : « Je ne préfère pas arriver le matin, car ma chambre n’est pas encore disponible » ou encore : « je préfère partir le matin directement à l’aéroport, car la dernière journée est toujours foutue à cause de mes valises ». N’oublions pas non plus que la plupart des lieux à visiter refusent dorénavant les valises ou sacs encombrants en raison des risques terroristes. Donc clairement, les bagages s’apparentes à des boulets que nous traînons et qui nous font perdre des heures et du temps précieux ! Je parle de ce temps qui pour le voyageur d’affaires, s’assimile aux quelques heures qui lui permettront de découvrir une ville avant le vol retour, de s’aérer l’esprit, d’avoir l’impression de profiter de la destination et pour les vacanciers, ce temps qui évite de perdre deux jours de vacances sur la période ! Ce temps est plus que précieux, c’est de l’OR !

Et un jour, une personne (un futur saint de la communauté des voyageurs assurément) a eu l’excellente idée d’inventer ces services de de consignes à bagages collaboratives… Nous voyons fleurir tous les jours des pseudos innovations mais parfois, les idées les « plus simples », sont souvent les meilleures. Bravo à cet inconnu (de moi – si vous le connaissez, dites-le nous, nous lui ferons envoyer une bouteille !) qui a eu le premier cet idée !

Qui sont les acteurs de ce marché ?

Ils sont plusieurs à proposer ce service dans le monde. Je ne prétends pas à dresser un panorama exhaustif, mais j’ai pu repérer les sites suivants :

EELWAY, service de conciergerie bagages à Paris (seulement ?). Le site propose néanmoins le principe de la consigne mobile, vous déposez vos bagages au point A, vous les retrouvez au point B. C’est très appréciable ! Vous arrivez à l’aéroport, une personne vient récupérer votre bagage, vous les retrouvez le soir (la personne + la bagage) devant votre hôtel ou location. Franchement, c’est top ! J’ai fait une simulation, cela coute 30€ pour un service de ce type avec une prise en charge le matin et une dépose le soir à 19h. Notons également que EELWAY se propose de gérer les séminaires entreprises. Un vrai plus pour les organisateurs internes. A noter : pas d’application mobile… Un bémol non négligeable pour un voyageur, mobile par nature…

HOLIBAG, qui présente une plateforme très ressemblante à celle de Airbnb. Les apparts, pardon, les sites de dépose bagages à gauche, une carte de localisation à droite. Holibag est une plateforme de réservation de consigne à bagages auprès de commerçants. Le service est disponible 24h/24, vous pouvez déposer des bagages, des clefs et de casques. Le site annonce également consigne à skis et doudous… !! Je me demande quel enfant est capable de se passer de son doudou, si c’était le cas, cela ne serait pas un doudou ! Et qui sont les affreux parents qui préfèrent retirer le doudou de leur enfant pour leur balade ?! Des noms ! Bref, la structure travaille avec plus de 600 partenaires répartis dans 150 villes hexagonales. IDEM : pas d’application mobile android en tous cas. Comment est-ce possible en 2017 ?!

Le site AT THE CORNER, qui surfe sur les services additionnels d’un Airbnb (remise de clés, gestion de l’accueil/départ du voyageur, le petit déjeuner), propose également un service conciergerie bagages. Le service est disponible dans une dizaine de villes en France dont … Colmar, oui ! Why not après tout ! Il vous en coutera 10€ / jour et par bagage. Pas d’application…

 

Le site NANNYBAG, présent dans 68 villes de France et dans 23 villes d’Europe si j’ai bien compté sur leur site. Le principe est simple : vous réservez en ligne le lieu de stockage, vous payez à la réservation. Le site présente des partenaires ciblés : le Paris Welcome CityLab, Hop !, Accor Hotels, etc. Nannybag permet aux voyageurs de stocker leurs bagages dans des boutiques et des hôtels (appelés Nanny) pour profiter pleinement de leur journée. Ainsi, il n’y a plus de problème de taille ou de poids car les bagages sont stockés dans des espaces sécurisés et non dans des casiers. Le service est disponible 24h/24 et 7j/7.

Je suis surpris qu’aucun de ces sites ne proposent d’application sur Android… Comment est-ce possible aujourd’hui ?!

Encore une fois, je suis certain que d’autres sites existent et apportent un service tout aussi qualifié, mais l’idée de cet article est de présenter le principe et non de faire la promotion de tous ou d’un par rapport à l’autre. Tous présentent des gages de sécurité tout comme des partenaires assurances dignes de confiance : AXA, HISXCOX, etc.

Notez également que ces sites proposent quasiment tous de devenir soi-même « consigne à bagages » et d’arrondir ses fins de mois grâce à eux. Je ne détaille pas plus car nous préférons nous focaliser sur le client, le voyageur.

Un point d’attention également si vous utilisez ce type de service : « l’hôte » est en droit de vous demander d’ouvrir votre valise au moment de la dépose afin d’inspecter le contenu. Pour des raisons de sécurité « physique » et « juridique ». Imaginez une valise pleine de substances illicites… Imaginez la perquisition du GIPN qui a suivi la valise jusqu’à chez l’hôte… 🙂

Enfin, cet article ne serait pas complet sans un « test utilisateur ». Nous remercions chaleureusement Alexandra R., fidèle lectrice, qui a bien voulu nous envoyer quelques lignes sur son expérience.

«  J’ai vraiment découvert par hasard Nannybag !

Voici mon histoire :

Quand je suis sortie d’un salon professionnel à Paris (avec ma valise cabine), je me suis dirigée vers mon VTC. Mon objectif du jour était de visiter l’exposition sur Christian Dior. Je suis arrivée grande reine à l’entrée du musée des Arts décoratifs où il y avait une file d’attente à faire rebrousser chemin la plus téméraire des couturières (et là j’ai dit bon plan le site bleisure.fr qui m’a permis d’acheter mon billet à l’avance).

A mon arrivée, personne dans la file d’attente réservée au coupe file, là, je jubile.

Je me présente comme une star à l’entrée et d’une médiatrice accompagnée d’un agent de sécurité me refuse l’entrée ! NON !!!!!

On m’indique gentiment que les valises ne sont pas acceptées. Effectivement, j’aurai dû y penser.

Après avoir essayé de me rouler par terre ou de donner un billet au vigile (en vain), la médiatrice (et elle porte bien son nom), me dit qu’elle est désolée, et que “ça ne va pas être possible, pas être … possible du tout !”;

Avant de rebrousser chemin, elle me lance « allez sur Nannybag », je la regarde déconcertée et elle me répète « avec votre téléphone, Nannybag ! »

Alors je m’écarte, je regarde mon téléphone et je recherche Nannybag, je découvre ce site super bien fait qui me géolocalise en quelques secondes et m’indique que moyennant la somme de 1€ par heure (avec un minimum de 6h), je peux faire garder mon « boulet » en toute sécurité. Pour le coup, je n’ai pas hésité une seconde car je n’avais plus que deux heures avant de prendre mon train. Je me logue avec mon compte Facebook et je choisi mon (ange) gardien de valise. Je peux aussi voir la note que les précédents clients lui ont donnée.

Je confirme la date et l’heure de dépôt et de remise.

Je choisi celui le plus proche et je valide en indiquant ma CB (ouf, cette fois je ne l’ai pas oublié… c’est une autre histoire à raconter ou comment survivre 3 jours à Londres sans CB !). 

En quelques clics, je reçois l’adresse exacte et le nom du commerçant.

Je n’ai pas regretté une seule seconde mon choix. Je suis arrivée dans une impasse Rue St Honoré (au 91), où quelques boutiques de créateurs se côtoyaient. J’ai été accueillie avec beaucoup de sympathie par mon Nanny qui m’a dit de vite me dépêcher si je voulais profiter une peu de l’expo.

Je suis revenue une heure et demie plus tard, rayonnante de bonheur.

Mon Nanny m’a indiqué le chemin le plus court pour reprendre le métro pour Montparnasse et je suis repartie bien satisfaite de cet après-midi pas comme les autres.

Alex »

CONCLUSION : vous n’avez plus aucune raison pour gâcher les quelques heures disponibles ou le dernier jour de votre séjour ! FAITES GARDER VOS BAGAGES !